18/11/2008

La promesse

 

Tourné, j'ai tourné des heures à t'aimer
Le soleil n'osait plus se lever
Tourné, j'ai tourné le ciel étoilé
Dans tes yeux, j'aurais presque pleuré

Tourné, j'ai tourné promis de rester
Près de toi pour une éternité
Tourné, j'ai tourné tes mots dans ma tête
Tu m'as dit en restant sur le quai

Va, mon amour mon courrier au long cours
Je t'attends à Paris les yeux couleur de pluie
Ta promesse, troubadour m'a fait le cœur en tambour
Pour encore combien d'heures et de jours
Pour ton retour

....

Roch Voisine


08:45 Écrit par Courant d'airs dans AMOUR | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : courants d airs |  Facebook |

Commentaires

Un petit coucou en passant. je fais des découvertes aujourd'hui.
Bisous

Écrit par : Isabeau | 20/11/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.